Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Encore 20 jours
Encore 20 jours

Libre

Cinéaste : Michel Toesca Musique originale : Magic Malik France, 2018 PRODUCTION : Sanosi Productions
100'
Français Anglais

À propos de ce film

Résumé

La Roya, vallée du sud de la France frontalière avec l’Italie. Cédric Herrou, agriculteur, y cultive ses oliviers. Le jour où il croise la route des réfugiés, il décide, avec d’autres habitants de la vallée, de les accueillir. De leur offrir un refuge et de les aider à déposer leur demande d’asile. Mais en agissant ainsi, il est considéré hors la loi... Michel Toesca, ami de longue date de Cédric habitant aussi la Roya, l’a suivi durant trois ans.

L'avis de Tënk

L'hospitalité est à la fois disponibilité, rencontre et combat. Cédric Herrou se laisse bousculer par la réalité. En voisin, Michel Toesca est témoin de sa capacité d'accueil et de sa résistance à la fermeture des frontières et des esprits. Il prend sa vieille caméra DV Cam pour le suivre durant trois ans dans ses engagements. Avec quelques complices, ils filment dans l'urgence et l'improvisation, parfois avec des téléphones portables. C'est pourtant une des beautés de ce film d’être ainsi, sur le vif, le journal de lutte de quelques militants, la preuve d’un autre possible. Cette tonalité est soutenue par la musique de Magic Malik, qui a improvisé sur les images. Issu d'un financement participatif, avec le complément d’associations comme Médecins du monde ou Emmaüs, "Libre" a gardé son indépendance : un film libre !

Olivier Barlet
Critique de cinéma et rédacteur pour Africultures

Cinéaste

Michel Toesca

Michel Toesca est né à Nice en 1960. Il découvre le cinéma à l’âge de 14 ans en participant au tournage et au montage d’un court métrage de son cousin le photographe Jean Louis Martinetti. Fasciné par le langage cinématographique, il emprunte la caméra double 8 de son père et commence à tourner et monter ses premiers films. Il s’installe à Paris en 1978, y commence une école de cinéma qu’il quitte en cours de deuxième année pour tourner et produire ses films tout en travaillant comme assistant puis réalisateur. Il apprend la prise de son et d’image pour être le plus autonome possible dans sa démarche de cinéaste. En 2008 il vient vivre à Saorge dans la vallée de la Roya et continue à produire et tourner ses films de façon de plus en plus indépendante.