Ce contenu n'est pas disponible dans votre pays
Ce film n'est plus
disponible dans
notre programmation
Ce film n'est plus
disponible dans
notre programmation

Man No Run

Cinéaste : Claire Denis France, 1989 PRODUCTION : Casa Films
93'
Français

À propos de ce film

Résumé

Claire Denis suit la première tournée en France des "Têtes brulées", musiciens camerounais métamorphosant le bikutsi ancestral, issu de la forêt béti, en une musique audacieuse et originale, au rythme trépidant.

Si vous êtes en France, Suisse ou Belgique, visionnez le film sur Tënk.fr.

L'avis de Tënk

Électrisant au possible le bitsuki — musique traditionnelle camerounaise — le groupe "Les Têtes Brûlées" entame pour la première fois en 1988 une tournée hors de son pays. Direction la France où les attend à leur arrivée sur le tarmac, Claire Denis avec quelques morceaux de pellicule et un enregistreur Nagra. De la bricole de la cinéaste couplée à l’esprit punk du groupe émane un film libre qui vagabonde au gré des pérégrinations des musiciens. Cette spontanéité de la mise en scène est perceptible dans le jeu qui s’installe entre la regardeuse et les regardés. Des fêtes aux rencontres, des concerts aux coulisses, des découvertes d’un territoire inconnu au mal du pays, tout y passe. Tout en se laissant guider par "Les Têtes Brûlées", Claire Denis prend également soin de donner à voir le cœur de leur musique. Les multiples scènes de concerts qui parcourent le film laissent percevoir l’effet de sidération qu’a produit l’irruption de leurs sonorités sur le public. Devenu un groupe mythique sur lequel tout et son contraire s’est dit, "Man No Run" fait de ces hommes de simples immortels.

Tom Bidou
Visions du Réel

Cinéaste

Claire Denis

Claire Denis est une cinéaste et scénariste française née en 1948. Très jeune, elle quitte la France pour vivre en Somalie et au Burkina Faso où son père travaille. De retour à Paris, elle étudie à l'IDHEC dont elle sort diplômée en 1972 et débute au cinéma comme assistante des plus grands réalisateurs : Rivette, Jarmusch, Wenders. C'est d'ailleurs dans les paysages désertiques du tournage de "Paris, Texas" qu'elle trouve l'inspiration pour son premier long métrage semi-autobiographique "Chocolat" (1988). Avec "S'en fout la mort" (1990), plongée dans l'univers des combats de coq en banlieue parisienne, puis "J'ai pas sommeil" (1994), la cinéaste construit un univers très personnel, âpre et nocturne. Représentante du cinéma féminin, Claire Denis s'impose dans le paysage français comme l'un des auteurs les plus importants, notamment avec des films comme "Beau Travail" en 1999 et deux ans plus tard "Trouble Every Day." En 2010, Claire Denis était présidente du jury Un Certain Regard du 63e Festival de Cannes. Cette année-là, elle réalise également "White Material" avec Isabelle Huppert. Trois ans plus tard, elle est une nouvelle fois invitée à Cannes, mais cette fois-ci en tant que compétitrice pour "Les Salauds". En 2017, elle signe "Un beau soleil intérieur", tourné avec Juliette Binoche.