Ce film n'est plus
disponible dans
notre programmation
Ce film n'est plus
disponible dans
notre programmation

I promessi sposi

Cinéaste : Martina Parenti & Massimo D'Anolfi Musique originale : Massimo Mariani Italie, 2007 PRODUCTION : RAI Radiotelevisione Italiana
73'
Italien Anglais, Français

À propos de ce film

Résumé

Des mères trop curieuses, des belles-sœurs trop présentes ou encore un prêtre qui dresse une longue liste de scénarios pessimistes aux personnes fréquentant son cours de préparation au mariage... "I promessi sposi" est une comédie-documentaire sur le mariage en Italie où se croisent les destins et les histoires de couples sur le point de se dire oui. Tourné dans plusieurs villes, le film nous montre l’envers de l’institution en suivant ces couples étrangers qui peinent à comprendre la bureaucratie italienne ou ceux italiens pour qui la période qui précède le jour du mariage n’est pas plus simple.

L'avis de Tënk

Premier film du duo de cinéastes italiens, "I promessi sposi" montre déjà en filigrane ce que va devenir leur cinéma, une vision à la fois extérieure et participative des transformations en cours dans la société. Choisissant un point de vue précis et implacable (du côté de ceux qui tentent de réglementer ce qui n'est pas règlementable), les réalisateurs descendent la péninsule italienne (de Milan à la Sicile) au début d'un nouveau millénaire. Ils racontent un pays dans lequel l'Église a perdu sa centralité mais où les citoyens ressentent encore le besoin de certifier leurs unions. Le résultat est sans doute la meilleure comédie italienne de ces dernières années : exaltante et brutale, capable de donner l'image d'une nation désormais totalement coupée du pouvoir qui la domine, mettant tragiquement en évidence l'absence d'une langue commune entre le chinois et l'italien, l'italien et le sicilien, entre le désir et la bureaucratie, entre l'amour et la loi.

Daniela Persico
Programmatrice et critique

Cinéaste

Martina Parenti & Massimo D'Anolfi

Les cinéastes italiens Martina Parenti (1972, Milan) et Massimo D'Anolfi (1974, Pescara) travaillent ensemble depuis une quinzaine d'années. Ils ont créé la société de production Montmorency Film. Leur carrière débute en 2007 avec "I promessi sposi" (Les fiancés), sélectionné au Festival du film de Locarno et primé au Festival dei Popoli et au Filmaker Festival. Suivent "Grandi speranze" (2009), tourné entre l'Italie et la Chine, également sélectionné pour Locarno, et "Il castello" (2011), entièrement tourné à l'aéroport de Malpensa, qui a remporté de nombreux prix lors dans des festivals internationaux. "Materia oscura" (2014), présenté au 63e Forum de la Berlinale, a obtenu le prix du meilleur film sur les droits de l'homme aux Bafici de Buenos Aires. Avec "L'infinita fabbrica del Duomo" (2015), présenté au Festival du film de Locarno, ils commencent leur exploration des éléments de la nature et de la tension vers l'immortalité, qui culminera avec "Spira mirabilis" (2016), en compétition à la 73e édition de la Mostra de Venise. Ils reviennent à Venise avec le court métrage "Blu" (2018) et avec "Guerre et Paix" (2020), dans la section Orizzonti.