Ce film n'est plus
disponible dans
notre programmation
Ce film n'est plus
disponible dans
notre programmation

Il Castello

Cinéaste : Martina Parenti & Massimo D'Anolfi Musique originale : Massimo Mariani Italie, 2011 PRODUCTION : MONTMORENCY FILM
88'
Italien Anglais, Français

À propos de ce film

Résumé

Aéroport de Malpensa, Milan. Au fil des saisons, le récit dévoile une structure labyrinthique : une ville faite d’espaces aseptisés où les marchandises cohabitent avec les personnes, où l’orientation est mise à l’épreuve. Un lieu de départs et d’arrivées, de contrôles systématiques, d’interrogatoires et d’exercices. Mais aussi des personnes, qui ont fait de ce "château" leur domicile. Un film choral, symbole de notre présence dans ce monde.

L'avis de Tënk

Malpensa est le symbole des aéroports italiens : un carrefour de départs et d'arrivées, dominé par des horaires précis et des positions inflexibles. Comme la forteresse d'un nouveau royaume, ce non-lieu de la contemporanéité est un espace d'analyse de la consommation contemporaine du voyage, entre dimensions ludique et ontologique, échange économique et signification sociale, mais aussi un laboratoire où se mesurent les nouvelles pratiques de contrôle des citoyens, en parcourant notamment les zones interdites au public qui constituent une grande partie de sa surface. Le duo de documentaristes concrétise son idée du cinéma en composant une symphonie visuelle qui s'appuie sur la progression cyclique des saisons et donne la parole à la multitude et à l'individu, en alternant l'évocation d'un espace collectif avec l'histoire individuelle de ceux qui le traversent, y sont capturés ou ont réussi à le transformer en leur propre maison. Un essai en images sur la société du contrôle.

Daniela Persico
Programmatrice et critique

Cinéaste

Martina Parenti & Massimo D'Anolfi

Les cinéastes italiens Martina Parenti (1972, Milan) et Massimo D'Anolfi (1974, Pescara) travaillent ensemble depuis une quinzaine d'années. Ils ont créé la société de production Montmorency Film. Leur carrière débute en 2007 avec "I promessi sposi" (Les fiancés), sélectionné au Festival du film de Locarno et primé au Festival dei Popoli et au Filmaker Festival. Suivent "Grandi speranze" (2009), tourné entre l'Italie et la Chine, également sélectionné pour Locarno, et "Il castello" (2011), entièrement tourné à l'aéroport de Malpensa, qui a remporté de nombreux prix lors dans des festivals internationaux. "Materia oscura" (2014), présenté au 63e Forum de la Berlinale, a obtenu le prix du meilleur film sur les droits de l'homme aux Bafici de Buenos Aires. Avec "L'infinita fabbrica del Duomo" (2015), présenté au Festival du film de Locarno, ils commencent leur exploration des éléments de la nature et de la tension vers l'immortalité, qui culminera avec "Spira mirabilis" (2016), en compétition à la 73e édition de la Mostra de Venise. Ils reviennent à Venise avec le court métrage "Blu" (2018) et avec "Guerre et Paix" (2020), dans la section Orizzonti.